Brussels Architecture Today

La Royale Belge
Boulevard du Souverain 25 — Watermael-Boitsfort
1967-1970
Architecture: R. Stapels en P. Dufau

Bety
Waknine

Désignez une production architecturale récente qui vous semble intéressante et expliquez pourquoi?

Le siège de cette société d’assurance est devenu emblématique. Posé au cœur d’un magnifique parc, tel un engin majestueux qui nous serait venu d’ailleurs, il est parfaitement intégré tout en étant à la fois hors échelle dans notre ville aux étroites parcelles. Avec sa part de mystère, il fascine, appelle à la contemplation. Tous les Bruxellois le connaissent, il est aujourd’hui l’un de nos repères principaux. L’inscription définitive sur la liste de sauvegarde comme monument de la totalité de l'immeuble principal (celle-ci date du 23 mai 2019) ne se fait pas seulement pour des raisons historiques et objectives. Il est évident que la part immatérielle et culturelle joue toujours un rôle important. Pour cette raison, certains classements clivent parfois les citoyens. Ici, il est intéressant de constater, au contraire, que cet immeuble a été reçu au classement de façon évidente pour tous. Cela est le signe que cette architecture tertiaire des années 60 et 70 est désormais partie intégrante de notre patrimoine. Sa restauration et sa rénovation ne seront pas évidentes. Urban s’attache à permettre à cet immeuble de renaître en gardant toutes ses caractéristiques esthétiques, tout en lui permettant d’exister dans notre réalité économique. Si dans quelques années, après les travaux qui se projettent, cet immeuble sera à nouveau pleinement en fonction, cela sera assurément l’une des fiertés de tous ceux au sein d’Urban qui s’y attèlent.

Comment percevez-vous le contexte architectural à Bruxelles aujourd’hui?

Je fais partie de celles et ceux qui font preuve d’un optimiste sans faille quant au futur de Bruxelles. Cette métropole dénotera toujours par rapport à la structuration et l’homogénéité qu’on peut rencontrer dans d’autres villes comme Paris ou Rome. Ce n’est pas dans son ADN. La part d’expérimentation qui caractérise cette ville-région, avec ses failles mais aussi ses réussites notoires, est ce qui la rend justement intéressante. Urban n’entend pas brider la recherche, ni la création ou même l’expérimentation, bien au contraire. Notre rôle est de promouvoir les actes et les acteurs permettant de propulser Bruxelles sur la voie d’une métropole durable, à taille humaine, inclusive, remarquable, moderne, dynamique et solidaire qui puisse offrir une qualité de vie à tous ses habitants. D’ailleurs, à l’image de Bruxelles, Urban est rebelle et comme elle, Urban ne se laissera jamais enfermer dans un carcan.

Présentez-vous en quelques lignes.

Juriste de formation, engagée et impliquée depuis près de 15 ans dans les matières de l’urbanisme et du développement territorial, ancienne cheffe de cabinet adjointe du Ministre-Président, Bruxelloise de 41 ans, Bety Waknine dirige depuis 2017 le nouveau ministère urban.brussels.

Over

De interviews werden verzameld na een oproep die in september 2019 werd gelanceerd. Meer dan 60 mensen hebben deelgenomen. Een jury werd samengesteld om de antwoorden te evalueren en de beste te selecteren om hier te publiceren in groepen van 10 interviews om de 15 dagen. De jury werd op 2 oktober samengesteld door de volgende mensen: Guy Condé Reis (Urban.brussels), Lisa De Visscher (A+), Pablo Lhoas (ULB-La Cambre), Sophie Gérard (BMA), Audrey Moulu (BMA), Guillaume Sokal (SLRB) et Nicolas Hemeleers (CityTools).

Het project is echter nog niet klaar. Een tweede fase is in volle gang: we nodigen nu iedereen uit om het formulier ook in te vullen. De oproep wordt een continue bijdrage in de komende weken en maanden. Een tweede jury kan worden samengesteld. Het formulier is nog steeds online. Vul het in.

Het project wordt geleid door urban.brussels en gecoördineerd door een multidisciplinair team van curatoren bestaande uit CityTools (stadsplanning), Spec uloos (grafisch vormgeving), Variable (website) en Thomas Ost (fotografie).